Comment faire une fiche de révision … qui soit utile ?

« Je n’arrive pas à faire des fiches de révisions. Il y a trop d’informations et ça ne tient pas sur mon bristol. J’ai l’impression que ça ne m’aide pas à réviser plus efficacement »  Sonia, Paris

Si vous trouvez que votre fiche ne vous aide pas dans vos révisions, cela provient très probablement de son contenu. Mais qu’est-ce qu’un « bon » contenu (trop d’informations ou trop peu, des résumés, des dates, des mots clef …)

Un grand nombre d’étudiants que j’encadre passent par plusieurs étapes dans leur façon d’utiliser leurs cours : (1) le cours brut est suffisant (2) le cours est remis en page proprement (3) le cours est remis en page et enrichi (4) le cours est synthétisé sous forme de fiches de révisions.

Les fiches inutiles ou peu efficaces 

Le premier réflexe est souvent d’acquérir des fiches bristol de petite taille car une fiche se doit d’être réduite. Et irrémédiablement, petite taille est synonyme de très peu d’information. Et lorsque j’analyse ces fiches, je vois un titre, quelques mots clefs, une date, une relations mathématique, une formule chimique … Tout cela tient en quelques lignes et l’étudiant croit avoir accompli un bon travail et donc une bonne fiche.

Et souvent, le constat est le même que vous : avant l’examen, la fiche (partie de cours dépouillée et hors contexte) ne semble servir à rien. Les informations consignées n’ont plus vraiment de sens et le tas de fiches est presque sans utilité.

Concevoir une fiche pratique qui permet de faciliter la compréhension et l’apprentissage

Une fiche doit être associée à une notion, un principe ou un événement à comprendre ou retenir. Par exemple, la prise de la Bastille comme événement, le théorème de Thalès comme notion mathématique ou encore le principe de conservation de la matière en chimie.

Au sein d’une fiche, la notion sera abordée en 4 temps :

(1) A quoi cela sert ou qu’est-ce que c’est ?

       ->la description doit être réalisée avec votre vocabulaire, ce qui vous permet de mieux vous approprier la notion et de la retenir plus facilement en soulignant son utilité.

(2) Comment le formaliser ?

     ->La relation, date, théorème sera présentée dans sa version exacte. Cela qui permet d’avoir sous les yeux un élément valable et exigible en examen

(3)  Comment le démonter ou le comprendre ?

     -> Le théorème pourra être redémontré, la citation pourra être explicitée …

(4) Comment l’utiliser ?

     -> Un exemple d’application sera rédigé, une citation sera replacée dans le cadre d’un débat, d’un raisonnement

(5) Quelles sont les limites de cette notion ?

     ->Un contre exemple pourra être donné ou il sera précisé les limites d’application de la notion étudiée.


Par exemple: La concentration molaire en chimie

(1) La concentration molaire est une grandeur qui indique la quantité de matière (nombre de moles) d’une espèce présente dans un litre de solvant. Plus une solution est concentrée, plus sa concentration molaire sera élevée (exemple du sirop de menthe que l’on met en plus ou moins grande quantité dans de l’eau)

(2) C = n/V   C en mol.L-1; n en mole; V en litre

La relation peut aussi être modifiée : n = C.V ou V = n/C

(3) La concentration s’obtient en calculant le rapport entre la quantité de matière et le volume toujours exprimé en litres. Si le volume est dans une autre unité, alors il faut pense à convertir.

Elle se note [X] ou CX

(4) Si on place 5,0 moles dans 500,0 mL, la concentration vaut :

C = 5,0/0,5 = 10,0 mol.L-1

(5) Faire attention que pour des solides, on parle de concentration apportée en solution. La concentration des ions pourra être différente en solution


Structurer une fiche de cette façon vous permet d’identifier les éléments essentiels nécessaires à chaque étape du travail cognitif d’apprentissage : identifier l’information (une fiche = une notion), coder l’information (traduire), comprendre (se l’approprier), la mémoriser et enfin savoir la mobiliser dans des contextes divers.

Ainsi, une fiche peut être plus ou moins longue selon le niveau de détail que l’on place dans chaque rubrique. Mais structurée de la sorte, votre fiche de révision deviendra un outil indispensable pour votre intellect  et redoutablement efficace.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *